Yannick Noah / Gauvain Sers / Naya

Chargement Evénements
mercredi 29 juin 2022
Heure : 19h30
Tarif : 42€
Catégorie :
Lien : Visiter le site internet
En savoir+ :

Enfin, une première date pour revenir à un vrai festival de musique en plein-air. C’est à Poupet qu’il faut être !

YANNICK NOAH, chanson française (France) / C’était son rêve : naviguer au long cours sur les océans. Son nouvel album « Bonheur Indigo » lui ressemble. Heureux. Yannick Noah est un homme heureux et rappelle au fil de sa musique que le bonheur n’est pas un vilain mot. Ce douzième album apporte une bouffée de liberté qui fait du bien et sur laquelle on respire entre élégance et légèreté. Le chanteur aime rassembler avec l’énergie du cœur. Aujourd’hui, il vit son rêve. Celui de prendre le temps de se connaître et de découvrir l’autre, de vivre proche de la nature et de se laisser porter par les éléments. « Bonheur Indigo », condensé d’énergies positives. Yannick Noah chante le nuancier du bonheur. Message reçu, on danse avec lui !

GAUVAIN SERS, chanson française (France) / Sa silhouette et son look de « Gavroche des terroirs » sont devenus familiers sur les scènes françaises. Ses paroles, à la fois tendres et mordantes, ont fait aussi mouche dans l’actualité sociale. Chanteur du quotidien, avec toujours cette oscillation entre tendresse, humour et piquant, il n’est pas sans rappeler un autre chanteur engagé à casquette. Après le succès de « Pourvu », ce chanteur repéré par Renaud, revient avec « les Oubliés ». Un deuxième album émouvant, sorti en 2019, où il aborde la question de la désertification des campagnes et dénonce l’abandon des services publics en milieu rural au travers de paroles qui font écho aux différentes luttes sociales.

NAYA, électro-pop (France) « I am not like the other girls of my age; my universe is so far from theirs » chante Naya en ouverture de son album « Jukebox ». Et il est vrai que, si Naya est, par certains aspects, une pure « millenial », son histoire croise les années 1960 et l’ère YouTube.Il y a là un peu d’algorithme (on imagine l’arborescence qui la fait passer d’un coup de foudre originel pour les Beatles à la pop de Jake Bugg, puis aux productions plus vastes de The Lumineers et Of Monsters and Men), et beaucoup de chair et d’os (les parents, eux-mêmes musiciens, font tourner PJ Harvey, Radiohead et Cat Power sur la platine du salon). Depuis deux ans, elle compose ses propres chansons. Elle y apporte sa voix incroyablement mûre, ses airs accrocheurs, mais aussi ses idées de production et d’arrangements. Elle aime être seule maître à bord, écrit sur ce qu’elle voit et ressent, ne s’interdit pas de chanter un jour en français, inspirée par les francophones qu’elle découvre peu à peu.

 

Lieu :

Festival de Poupet – Théâtre de Verdure

Site de Poupet - 85590 St-Malo-du-Bois - + Google Map